COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Oka, le 6 juin 2011 – Nous avons le regret d’annoncer le décès de l’artiste peintre Gilles Archambault. Il s’est éteint le 24 mai dernier, alors qu’il était en voyage avec son épouse sur l’île de Santorini, en Grèce, dans un décor qu’il avait déjà immortalisé sur toile.

Son œuvre

Né dans le quartier St-Henri de Montréal en 1947, Gilles Archambault peignait de façon professionnelle depuis 1979, utilisant l’aquarelle et l’acrylique. Il était l’un des membres fondateurs de la Société canadienne de l’Aquarelle (SCA). Après avoir vécu quelques années à Dorval, il était revenu vivre à Oka en 2002.

En plus de nombreuses expositions solo et de groupe au Québec, au Canada, aux États-Unis et en France à son actif, on ne compte plus les livres et les publications dédiés à l’art visuel qui font éloge de son œuvre. On retrouve quelque vingt éditions limitées sous sa signature et ses tableaux font partie de maintes collections de musées et de sociétés canadiennes, américaines, européennes et arabes, entre autres les Canadiens de Montréal, Reader’s Digest et Loto-Québec.

Gilles Archambault a créé le Harfang des Neiges que l’on retrouvait sur les bouteilles de vin du même nom. Illustrateur chevronné, il a aussi produit les couvertures et les illustrations d’une multitude de livres publiés chez Libre Expression (Montréal), dont les ouvrages d’Arlette Cousture et de Jean O’Neil. Par ailleurs, l’éditeur Henri Rivard lui confiait régulièrement la réalisation des couvertures de ses livres d’art, notamment Les Îles du Saint-Laurent, Le Petit Prince et, plus récemment, l’œuvre du poète Émile Nelligan. Les éditeurs Albin Michel (France), Nimbus Publishing (N.-É.), Fides et Shoreline (Montréal) ont également sollicité ses services à plusieurs occasions.

Au Québec, Gilles Archambault est représenté en exclusivité à la Galerie Au P’tit Bonheur (www.auptitbonheur.com), à la Malbaie. Ailleurs, on retrouve ses tableaux chez Diana Paul Galleries (www.dianapaul.com), à Calgary, ainsi qu’aux États-Unis par l’intermédiaire de Spectrum Fine Art Marketing.

Il laisse dans le deuil son épouse Lise et la fille de cette dernière, Marie-Ève, ses filles Annie et Kim, ses cinq petits-enfants, sa mère Lucille, de même que sa sœur Monique, ses deux frères Claude et Robert et leurs familles respectives.

Les funérailles auront lieu le 8 juin 2011, à 13 h, à l’église d’Oka.

Oeuvres récentes de Gilles Archambault

– 30 –

Informations :
Lucie Octeau
lucie.octeau@gmail.com

Source : Lise Goulet

Publicités